APR 22: CANADIAN FILM DAY 150

Projection du film l’Empreinte en présence de la réalisatrice Carole Poliquin

précédée par la projection des cours-métrages Ta parole est en jeu : LES FRANCO – ONTARIENS de Will Cyr et Rien sur les mocassins de Eden Mallina Awashish 

 

Cinéma Québec et REEL CANADA en association avec l’Alliance Française Halifax (AFH) organise la projection publique du documentaire L’empreinte en présence de la réalisatrice Carole Poliquin. Les court-métrages Ta parole est en jeu : LES FRANCO – ONTARIENS de Will Cyr et Rien sur les mocassins de Eden Mallina Awashish précéderont la projection.

 

L’EMPREINTE

RÉALISATRICE CAROLE POLIQUIN | DRAME | 1 h 26 min | 2014 | FR| Qui sommes-nous? Quelles sont les valeurs qui fondent notre identité, notre sentiment d’appartenance au Québec? Et d’où les tenons-nous? Dans ce film, Roy Dupuis nous entraîne dans une quête visant à trouver réponse à ces questions récurrentes dans notre histoire. À l’origine de sa démarche, l’intuition que la culture québécoise est le fruit d’un important métissage culturel avec les peuples amérindiens.
Entrée gratuite. La projection et la discussion auront lieu le samedi 22 avril à 21h, à Carbon Arc Cinema,1747 Summer St, Halifax. En français sous-titré anglais.

 

 

Free admission. Documentary in attendance of Carole Poliquin . Screening  presented in French with English subtitles and discussion will be held on April 22 at 9pm at Carbon Arc Cinema, 1747 Summer St, Halifax.

 

Cinéma Québec, REEL CANADA with Alliance Française Halifax (AFH)  present   “Footprint”  in attendance of the director Carole Poliquin preceded by the screening of short films “Ta parole est en jeu : LES FRANCO – ONTARIENS”, Will Cyr and “Nothing about mocassins”, Eden Mallina Awashish.  
FOOTPRINTS
Who are we? What are the values that forge our identity, our sense of belonging to Quebec? And where do they come from?The renowned actor Roy Dupuis discovers how our historic encounter with the First Nations was a determining factor in the construction of Quebec’s collective indentity. It may even explain many fundamental aspects of our society: the search for consensus, our sense of equality, the emphasis put on collective solutions, live and let live… Why, then, have French Canadians denied this part of themselves for so long?

 

 

Leave a Reply